Pourquoi ce blog?

Ce blog n'engage que son auteur. Pour le moment les commentaires y sont libres et tout à fait acceptés. Merci d'y préserver les bonnes mœurs et la politesse. Les billets ne contiennent que des productions personnelles de l'auteur. Si certaines questions vous taraudent, n’hésitez pas à m'écrire, je pourrais faire de votre question, un sujet de réponse pour un prochain billet. Si vous souhaitez trouver des recommandations de lectures portant sur des livres d'arts martiaux en général, de self-defense, d'entrainement, ou de développement personnel,voyez mon autre blog! :-)

samedi 17 novembre 2018

Retour d’expérience - 1 an de douches froides...

Cela fait maintenant plus d'un an que j'ai lu le livre de Scott Carney (un chasseur de charlatan qui a tenté de démasquer Wim Hof "le Iceman" et qui non seulement n'a pas réussi à le démasquer mais surtout a lui même testé la méthode)... Bref, un an que j'ai lu "Tout ce qui ne nous tue pas"... Et que je suis passé à la douche froide systématique....

Un peu plus d'un an après cette décision, un petit RETEX ( = REtour d'EXpérience) s'impose!

mardi 18 septembre 2018

Les petits bobos des arts martiaux

C'est l'heure de la reprise, on est motivé et gaillard à l'idée de réveiller l'âme du pratiquant… Parfois ces bonnes intentions entraînent des petits débordements et des petits accidents… et puis il y a aussi les tonnes d'informations qu'on reçoit de tous les côtés, des conseils médicaux à la radio ou à la TV, des collègues qu'on entend discuter à la machine à café, de votre beau-frère qui vous raconte comment il a géré son entorse pendant son dernier trek : Du chaud, du froid, un bandage, surtout pas de bandage, désinfecter tous les jours ou mettre un pansement et ne plus y toucher… Tout ce mélange, on confond un peu… L'article suivant est là pour essayer d'y voir un peu plus clair ...

mercredi 9 mai 2018

La procrastination

Tout le monde dispose de tout un tas de petits trucs qui traînent depuis des mois… …et qu'on ne solde pas. 
  • Ce petit tas insultant qui rappelle à chaque fois que l'on passe que justement on doit le faire... 
  • Ce truc qui est sorti dans le salon mais qu'on ne descend pas à la cave… 
  • Ce mail dans la boite de réception auquel on s'est dit qu'on répondrait, il y a quoi ? Il y a déjà 3 semaines… 
  • Ce WE avec des amis qu'on remet toujours à plus tard… 
  • Ce truc dont on doit parler au bureau mais dont ne parle pas… 
  • Ce truc qu'on a acheté mais qu'on a toujours pas déballé… 
  • Ce job qui gave mais qu'on n'a toujours pas quitté… 
  • Cet examen médical que l'on repousse sans cesse… 
  • Cette réunion de famille à laquelle vous mettez toujours une plombe à répondre parce que vous n'avez que moyennement envie d'y aller… 
  • Cette déclaration d'impôts qu'on remet toujours à plus tard quitte à payer 10%... 
Les exemples sont innombrables et chacun regardera dans sa vie pour trouver les exemples les plus pertinents : de la broutille purement organisationnelle à un choix de vie plus radical, d'un truc qui prend 5 min à un truc qui prend 3 jours, d'un truc insignifiant à un choix qui renvoie à la définition de ce que vous êtes… Procrastiner ne semble pas avoir de lien avec l'importance, la durée, le type de tâche… pourtant cela répond toujours au même processus! 

lundi 15 janvier 2018

Un nouveau projet...

Voilà, il fallait bien que cela arrive… A force de lire des livres, de les chroniquer, de regarder ce que d'autres ont écrit, de décortiquer les savoirs, de les recommander aussi, ou au contraire de les ranger dans la case des livres facultatifs… il était dans la continuité des choses de se demander si un de ces 4, il ne serait pas temps d'en écrire un soi-même… Mais écrire quoi au juste?

Quand on a lu près de 1000 ouvrages sur les arts de combats, de la self-défense aux arts de santé, de la tradition au sport de combat, de la préparation physique au développement personnel… quand on a exhumé 150 que l'on a mis en avant sur un blog pour leur qualité, leur pédagogie, leur contenu technique, leur originalité, leur efficacité, leur accessibilité souvent plusieurs éléments et parfois (rarement) tous en même temps… Il faut se poser  les bonnes questions :
1 - Est-ce que je peux apporter une pierre à l'édifice qui n'a pas déjà été écrite…?
2 - Est-ce que chroniquer par moi, ce livre tiendrait la route…?

Certes, écrire un énième livre sur l'histoire des arts martiaux japonais est tout à fait possible… comme sur les bases du jujitsu ou sur le KARATE traditionnel appliqué au combat…  Tout ceci sont des projets honorables et respectables et je gage que de très bon livres seront encore écrits sur le sujet, j'essayerai tant que faire se peut de les lire et de les chroniquer avec un plaisir non dissimulé… Mais finalement apporteront-ils quelques choses de nouveau? OUI BIEN SÛR! A ceux qui n'auront pas lu l'existant! Ils proposeront un savoir remis au gout du jour dans une forme et un format qui correspondront au public d'aujourd'hui… leur public.

Ainsi en usant des nouveaux standards de pédagogie, en utilisant des mises en page moderne, en usant de découpages adaptés aux techniques d'apprentissage d'aujourd'hui, en y mêlant quelques exercices modernes et en y ressortant quelques exercices anciens, en surfant sur l'ère du temps, en y intégrant quelques liens avec le numérique… On peut tout à fait écrire un honnête livre, sérieux et utile pour des pratiquants d'aujourd'hui. Mais finalement si je prends un des ouvrages de la famille GRACIE en JUJITSU : moderne, accessible, pédagogique et de très bon calibre technique… qu'apporte-t-il réellement de plus sur le fond qu'un "CANON OF JUDO de MIFUNE" ou un "ma méthode de JUDO" de KAWAISHI. Pas grand-chose!

On ne peut pas chroniquer des livres et écrire soi-même mois bien que les ouvrages que l'on choisit justement de ne pas chroniquer parce qu'ils sont trop… ou pas assez… ou encore mal…
  • Sur le fond, il a fallu inventer un projet, trouver un thème, un sujet qui n'est pas déjà était décortiqué dans plusieurs dizaines d'ouvrages.
  • Sur la forme, il a fallu relire, retrouver, noter les meilleurs manières de faire, les décortiquer, les améliorer, les intégrer les unes aux autres, les adapter au projet…

Ce travail est enfin terminé, il était nécessaire pour répondre aux 2 questions du départ…
1 - Est-ce que je peux apporter une pierre à l'édifice qui n'a pas déjà été écrite… OUI ! A ma connaissance, le sujet que j'ai choisi n'existe pas en langue française (j'en suis pratiquement certain vu ma bibliothèque… :-) ) et en langue anglaise, même si ma bibliothèque est moins fourni, je n'ai rien trouvé d'équivalent… Suspens, suspens!
2 - Est-ce que chroniqué par moi, ce livre tiendrait la route…? OUI ! Cela fait des années ce que je chronique, je sais donc ce qu'il ne faut pas faire, mais ce n'était pas suffisant, et pour le coup, j'ai compilé ce que j'ai trouvé appréciable dans certains livres, utiles dans d'autres, et surtout j'ai décidé de prendre le temps de faire les choses bien…  Je ne fais pas cela pour être connu, pour remplir mon DOJO, pour gagner de l'argent, je fais cela parce que j'ai envie de le faire. Et il serait débile de me gâcher l'envie et le plaisir

Maintenant que j'ai répondu à ces 2 questions, cela me permet de dire OK, écrire un livre, c'est un projet qui vaut le coup. Bon, j'y vais!  Alors les 2 blogs que se soient les chroniques BUDO ou celui ci vont être un peu au ralenti... Surement moins de chroniques et surement des articles plus courts... Mais c'est dans l'ordre des choses d'évoluer. Ce blog ou plutôt ces blogs comme le reste... 

A bientot!