Pourquoi ce blog?

Ce blog n'engage que son auteur. Pour le moment les commentaires y sont libres et tout à fait acceptés. Merci d'y préserver les bonnes mœurs et la politesse. Les billets ne contiennent que des productions personnelles de l'auteur. Si certaines questions vous taraudent, n’hésitez pas à m'écrire, je pourrais faire de votre question, un sujet de réponse pour un prochain billet. Si vous souhaitez trouver des recommandations de lectures portant sur des livres d'arts martiaux en général, de self-defense, d'entrainement, ou de développement personnel,voyez mon autre blog! :-)

mardi 22 août 2017

Faire face à un vol de portable!

Ça n'arrive pas qu'aux autres... Vol de Smartphone!
Le début des ennuis...? Pas forcément...

1 - Le vol


...Et pourtant je fais attention...  Mais le talent de certains pickpockets est immense... et comme on ne peut pas être tout le temps sur ses gardes...

J'estime ma défaillance d'attention à 2 minutes... Je suis parti chercher des colis à La Poste et après 20 bonnes minutes d'attente, je récupère enfin les 2 colis : Je me retrouve intrigué avec 2 colis dont un dont que je n'arrive pas à identifier et ni la provenance, ni la taille ne me donnent d'indice. Je suis pensif, mon cerveau est accroché à cela mais bon : je suis vigilant quand je passe sur le chemin du retour dans le couloir des Olympiades notoirement fréquenté, je lève les yeux, je regarde...  bref, je ne suis pas assez préoccupé pour être une proie, mais  mon attention est fragilisé. 

... Comme il fait plutôt chaud. Je décide de profiter de l'air frais en bas de la tour, juste avant de rentrer à la maison, pour jeter un œil sur les colis, cela me permettra de jeter les emballages en bas directement avant de remonter. Mon téléphone est encore dans ma poche gauche de pantalon (la moins accessible car quand on marche, les mains font un mouvement naturel de passage alternatif très compliqué pour les pickpockets...) - Je jette un œil à mes mails pour annuler les livraisons en attente, puis je remets le téléphone dans ma poche... [Je déballe le colis. Le colis qui m'avait intrigué est en fait un cadeau promotionnel, un site où j'ai créé un compte mais où je n'ai rien acheté, j'imagine qu'ils doivent avoir une procédure de bienvenue automatique pour les nouveaux clients, c'est en tout cas, ce que je me dis. Je suis satisfait d'avoir pu éclaircir le mystère]. Je me lève et décide de remonter à la maison : je sens instantanément l'absence de mon téléphone dans ma poche : je regarde tout autour de moi, dans ma sacoche et dans toutes mes poches : RIEN... RIEN et PERSONNE autour de moi. Je re-parcours brièvement le trajet que je viens d'emprunter, mais je suis déjà en train d'analyser mes faits et gestes, je sais que j'ai consulté mon téléphone lorsque j'étais assis...

S'en suis une petite phase de colère en imaginant le BIIIIIP de BIIIIIP de sale BIIIIIP qui m'a piqué mon téléphone. S'en suis une phase R Rated de visuels que la production de ce blog n'a pas souhaité faire figurer ici car le taux d'hémoglobine aurait dépasser la limite légale...

2 - Actions !


Bon la raison reprend le dessus.

Phase 1 : L'urgence !


  • Tenter de récupérer le téléphone : Je remonte instantanément à la maison. Par acquis de conscience je demande à ma compagne de tenter d'appeler mon téléphone. On ne sait jamais, je suis un peu parano, alors peut être que je l'ai perdu ou qu'il est tombé de ma poche.
  • Analyser le crime : Je me connecte au gestionnaire d'appareil ANDROID pour essayer de géolocaliser mon téléphone : la géolocalisation est désactivée... comme par la Schtroumf... Ce qui au passage me confirme que je me le suis bien fait voler (donc je ne suis pas parano, Niark Niark...). Entre temps, ma compagne m'informe que la première sonnerie n'a pas répondu et que sur la deuxième tentative d'appel, le téléphone était carrément éteint. Les téléphones ne s'éteignant pas tout seul...  Le vol ne fait plus aucun doute. 
  • Protéger ses données personnelles. Je prends donc la décision de le verrouiller et de l'effacer à distance pour protéger les données personnelles et limiter la casse à un simple "perte du périphérique"... Sans avoir de vol de données personnelles ou d'usurpation d'identité. Si mon téléphone "borne" à nouveau (c’est-à-dire qu'il se connecte à un réseau de téléphonie mobile), il sera effacé et verrouillé…
  • Protéger ses données personnelles, vraiment : Reste encore le problème d'un fouineur qui brancherait le téléphone pour tenter d'en extraire les données… Mais mon téléphone est "chiffré" (c'est une option standard depuis ANDROID 6 et même activée par défaut sur la plupart des marques… Sinon, fouiner dans votre paramétrage et activer le…  Globalement cela veut dire que sans votre code de déverrouillage, les données seront illisibles…) et qu'il faudra une remise à zéro à la configuration d'usine pour utiliser votre téléphone...
  • Bloquer la ligne : Enfin dans mon cas les lignes (mon téléphone est Dual-SIIM, il accueille la carte SIIM PRO et la carte SIIM PERSO)...
    • Avantage : vous n'avez qu'un seul téléphone dans votre poche et non deux, cela évite d'en oublier systématiquement un des deux sur votre bureau ou dans votre sac et évidemment vous oubliez toujours celui dont vous avez besoin...)
    • Inconvénient : 2 lignes à faire bloquer...
    • Il n'y a donc pas de solution parfaite, c'est un choix personnel en fonction de vos habitudes... 
    • Après quelques galères sur un site à la navigation bizarre celui de SOSH : j'arrive à suspendre ma ligne SOSH et à recommander une nouvelle carte SIIM qui arrivera dans 5 jours Cela limitera  le risque d'utilisation frauduleuse de ma carte en appelant l'Afrique ou l'Europe de l'Est... (Au hasard bien sur, rien à voir avec les gangs que l'on voit traîner autour de ma résidence...)
    • J'envoie un mail au bureau pour que les collègues fassent de même avec ma ligne PRO chez BOUYGUES.
  • Et maintenant : Souffler! J'avais prévu d'aller chez le coiffeur... et j'y vais quand même !!! Ce petit instant me permet à la fois d'avoir le cerveau qui rumine (il faut bien le laisser ruminer un mélange de colère (j'aurais pu faire encore plus attention) d'inquiétude (et si le portable s'efface mal ou pas...) et de réflexion (je me prépare dans ma tête le plan B).

Phase 2 : Stabiliser la situation


  • Se protéger juridiquement et faire suer l'autre connard! Le Dépot de plainte chez les flics... Outils essentiels pour cette mission : une carte d'identité, le numéro IMEI de votre téléphone et un bouquin pour attendre (fini le smartphone pour surfer et glander). 2 heures et demi plus tard : j'ai mon dépôt de plainte, et j'ai fini un livre que j'avais prévu de lire… finalement le temps vraiment perdu est plutôt autour de 1h00 avec 1h30 de lecture offerte par la police! Mon numéro sera transmis à l'opérateur qui bloquera à distance le téléphone même avec une autre carte SIIM… Le téléphone sera inutilisable pour un quidam ou un pirate d'opérette… Là, le voleur a commis son larcin pour rien.
  • Sortir un téléphone de Back-Up : Je rentre chez moi : Mes collègues ont bossé : ils ont désactivé la ligne et je devrais pouvoir avoir une nouvelle carte SIIM dès demain sur la ligne PRO, au moins, je serais joignable. Mon ancien téléphone est toujours prêt (Tous les 6 mois, je le configure au plus près possible de celui que j'utilise pour faire face à cela, car quand on a un téléphone temporaire, il n'y a rien de pire que de chercher 90 fois par jour ses applications, raccourcis, etc...) 
  • Situation stable : A partir de là, je suis dans une situation STABLE : les principaux inconvénients ou risques sont limités. j'ai un plan B pour être joignable demain sur ma ligne PRO et dans quelques jours sur ma ligne PERSO. Je vais tout de même surveiller mes comptes en banque les prochains jours au cas où. Et j'ai un dépôt de plainte pour faire opposition ou signaler tout problème avec preuve datée à l'appui.

Notes techniques :
  • Le chiffrement d'un téléphone : Le chiffrement est une procédure qui consiste à protéger vos données grâce à une clé unique, de façon à les rendre illisibles par un tiers. Par analogie, on peut voir le chiffrement comme un coffre-fort dans lequel se trouvent toutes les données que l’on veut garder confidentielles. L’accès à son contenu nécessite de facto la clé du coffre. Le chiffrement n’est pas inviolable, mais, s’il est bien utilisé, peut être suffisamment robuste pour décourager quelqu’un qui tenterait de le casser. 
  • Le numéro IMEI : http://www.imei.fr/ le numéro unique de votre téléphone comme un numéro de série de moteur de voiture. Avec cela, vous pouvez faire bloquer votre téléphone. Si vous avez votre téléphone, vous pouvez taper le code suivant sur le clavier numérique *#06# de votre portable.
  • Le gestionnaire d'appareil ANDROID : pour les smartphones sous ANDROID, (j'imagine qu'il y a un équivalent pour les IPHONES sinon changez de marque) est un outil qui permet de géolocaliser tous vos périphériques ANDROID (pour les repérer sur une carte, si vous voyez votre téléphone bouger rapidement par exemple,c 'est que vous l'avez peut être oubliez dans un train, un taxi, etc... ), vous permet de le faire sonner (si vous l'avez perdu dans votre appart' par exemple) ou de le verrouiller et de l'effacer à distance : prenez 5min pour vous intéresser à cet outil : Android Device Manager


3 - Résilience


Phase 3 - Le débriefing

Comme tout épisode de vie négatif, grave ou bénin, il est essentiel de faire un petit débriefing... pour accepter ses erreurs mais aussi prévoir et se prémunir d'un éventuel bis-répétita


  • Mon erreur : Reprenez le récit au-dessus, les phrases entre-crochets constituent la période du vol. Je l'estime à 2 min environ, peut-être un peu moins, peut-être un peu plus... Je ne suis pas chez moi, mais devant chez moi. L'échelle de vigilance aurait dû être ORANGE et non VERTE (sur l'échelle de COOPER ou tout autre équivalent), je me suis comporté comme si j'étais chez moi... Mon attention n'était pas réglée sur le bon curseur. Mon erreur est là. Certains se disent dommage que je n'ai pas vu le gars... Finalement c'est peut-être mieux pour moi (j'évite ainsi la prison) et pour lui (il évite ainsi de lourdes blessures qui auraient pu l'incapacité plus que ne le mérite réellement sérieusement un vol de portable...)
  • Des regrets : certainement pas, je ne vais pas vivre comme un robot tout le temps (ma compagne se rassure d'ailleurs en se disant qu'il m'arrive aussi de ne pas tout le temps respecter les règles, les procédures,...)
  • Un truc chiant à accepter : la perte d'un téléphone mobile, 
    • c'est onéreux... c'est pour cela qu'il faut avoir un peu de sous de coté pour en racheter un ou garder son ancien mobile au cas... 
    • c'est chronophage : on perd énormément de temps à en récupérer un, à le re-paramétrer, à tout ré-installer, en attendant, on est difficilement joignable... 
Une fois que cela est dit... 

  • Des perspectives : Changer ou non de téléphone... En l’occurrence, comme je l'ai qu'un seul téléphone PRO et PERSO et que ce dernier était mon PERSO, je vais récupérer un téléphone au bureau que je n'ai jamais choisi d'utiliser... je change mon téléphone tous les 2 ans en moyenne et là il a 1 an et demi... donc cette solution me permettra d'attendre sans problème.


Phase 4 - Transformer le négatif en positif... 


Une bonne manière de transformer cette anecdote en quelque chose de positif


  • Se satisfaire de ce qui a fonctionné : Cryptage du téléphone, Gestionnaire d'appareil ANDROID, ont permis de ne pas avoir de données personnelles qui se balade... En particulier les risques de piratages bancaires et d'usurpation d'identité. Avoir un ancien téléphone paramétré et agir vite a permis de limiter les désagréments dans le temps : Finalement, j'estime à 3 heures pleines les désagréments et limitées sur 24 heures... 
  • Ecrire un billet sur le blog : A la fois pour à la fois partager l'anecdote (fonction catharsis) mais aussi donner des tuyaux aux lecteurs... 
  • Profiter de la situation : une cure forcée d'abstinence de smartphone ne peut faire de mal à personne, surtout quand vous êtes un gros consommateur comme moi et que beaucoup d'outils d'organisations et d'optimisations sont dessus... Mais parfois revenir à l'ancienne permet de ré-interroger les pratiques!
  • Préparer l'après... 
    • Le futur téléphone sera commandé demain au bureau... mais afin de ne pas perdre de temps... et en attendant qu'il arrive... 
    • J'ai déjà commandé une coque, une protection d'écran pour éviter les désagréments... 
    • J'ai déjà préparé les données à rapatrier sur une carte SD.
    • J'ai fait le tri dans les applications à ré-installer.
    • Les paramétrages de toutes les applications de mon téléphone sont, quand c'est possible, exportés pour être réimportés. 

Juste une petite note de conclusion et ça sera surement l'objet d'un prochain article plus détaillée... Mais, pourquoi tout ce foin pour un téléphone portable : C'est simple, les gens réagissent toujours de manière immédiate pour un portefeuille perdu ou pour un trousseau de clés... Mais en réalité, la perte / le vol d'un smartphone est bien pire : Grace à votre smartphone, on a accès à votre messagerie personnelle, et se faisant on a forcément accès à certains de vos mails dans lequel il y a RIB, bulletins de salaires, scan de carte d’identité, adresses, numéro de contact, code porte, contacts dans votre répertoire...  Bref, vous ne perdez pas qu'un téléphone hors de prix... vous perdez surtout toutes vos clefs (code d'accès à tous les e-vendeurs...), votre identité (tous les papiers de votre portefeuille), et bien plus encore : Accès à vos photos, votre profil Facebook, etc... 







Aucun commentaire:

Publier un commentaire