Pourquoi ce blog?

Ce blog n'engage que son auteur. Pour le moment les commentaires y sont libres et tout à fait acceptés. Merci d'y préserver les bonnes mœurs et la politesse. Les billets ne contiennent que des productions personnelles de l'auteur. Si certaines questions vous taraudent, n’hésitez pas à m'écrire, je pourrais faire de votre question, un sujet de réponse pour un prochain billet. Si vous souhaitez trouver des recommandations de lectures portant sur des livres d'arts martiaux en général, de self-defense, d'entrainement, ou de développement personnel,voyez mon autre blog! :-)

lundi 29 juillet 2013

Les TEKKO ! Ancêtres du poing américain ou griffes de Wolverline!

Les griffes aux poings c'est de saison, avec Wolverine au cinéma... trêve de plaisanterie, je vous présente aujourd'hui une arme traditionnelle des KOBUDO d'OKINAWA, relativement méconnue, pas très impressionnante mais d'une efficacité redoutable : le TEKKO!


Nous allons d'ailleurs pouvoir pratiquer cette année cette arme pour ceux que cela intéresserait puisque la NBJS (notre école, www.nbjs.fr) va organiser cette année un stage sur le maniement de cette arme et enseignera un KATA ancien : MAEZATO NO TEKKO!

1 - Le TEKKO, c'est quoi???

Mais qu'est ce que c'est que cette arme au juste? Vous la trouverez sous plusieurs noms : TEKKO / TIKKO, TECHU, TICCHU, plusieurs dénominations mais derrière plusieurs armes également.

Nous dirons qu'il s'agit d'un "poing renforcé", certains disent qu'il s'agit de l’ancêtre du poing américain, c'est en effet l'une des formes que peut revêtir le TEKKO / TECCHU, mais pas seulement. Plusieurs moutures cohabitent : un petit bout de bois ou de métal serré dans le poing avec des pointes qui ressortent sur les cotés et/ou sur le devant, un arceau autour de la main pour la protéger avec plus ou moins d'aspérités à l’extérieur pour endommager l'adversaire... Le TEKKO est l'une des plus anciennes protections de la main dans le but inavoué de frapper avec en protégeant les os de la main relativement fragiles (et dont la bonne santé était essentielle à des époques où l’écrasante majorité des métiers était manuelle)




2 - Les origines


Comme souvent à OKINAWA, les armes ne sont pas des armes à proprement parler mais des instruments de la vie quotidienne détournés de leurs usages premiers... Dans la mesure où durant certaines périodes, le métal était relativement coûteux ou trop rare sur des îles minuscules, les occupations successives interdisant ou limitant régulièrement le port ou la fabrication des armes sur les îles des RYU KYU, les habitants ont su avec ingéniosité détourner les ustensiles quotidiens de leur métier à des fins martiales... ...ceci explique aussi la multiplicité des formes que prend le TEKKO. Opportunité et Adaptation... Finalement la devise des US MARINES de QUANTICO avant l'heure : ONE MIND, ANY WEAPONS!
En effet, les métiers agricoles liés à l'utilisation des chevaux ont naturellement utilisé le matériel équestre : D'abord un simple fer à cheval pris en travers, ou 2 fers à cheval soudés tête-bêche et enfin les étriers permettant également de manière naturelle une protection de la main complète...

De l'autre coté les métiers piscicoles n'avaient pas forcément de métal à disposition, la majorité de leurs instruments étaient en bois... le TEECHU serait une sorte de navette servant à ramender les filets de pêche, le TEKKO en bois lui serait plutot une protection de la main pour tout en gardant la maniabilité des doigts permettre aux pécheurs de prendre appui sur les rochers et les coraux sans se lacérer la peau...


3 - La pratique des TEKKO

La pratique du TEKKO/TECCHU développe la puissance du haut du corps et comme tous les KOBUDO la dextérité... Cette arme a également une particularité : elle est la seule à donner naturellement la même dextérité avec l'arme et avec les mains nues... En effet, la plus grande partie du travail en KOBUDO vise à obtenir une dextérité identique avec les armes qu'avec les mains nues...Pour le TEKKO, c'est déjà le cas à la base, les TEKKO font parties des armes les plus légères, elles sont les plus courtes mais protègent solidement les mains et donnent un renfort naturel de puissance en cas de frappe. Le pratiquant peut alors se concentrer sur un autre travail, celui de la gestion de la distance puisque c'est la difficulté du TEKKO, il ne donne aucune avantage en distance. C'est aussi pour cela que c'est une arme que l'on voit rarement, il reste réservé en général aux pratiquants de haut niveau pas en fonction de la dangerosité de l'arme comme c'est souvent le cas (SAN SETSU KON, KAMA, CHIMBE & SEIRYUTO...) mais parce cette arme nécessite un très haut niveau en KARATE et un sens du MAAI aguerri pour faire face à un BO ou une autre arme plus longue.

Venez essayer cette année!! Tenez vous au courant des stages. Ah!! j'allais oublié, pour ceux qui seraient intéressés par les griffes de Wolverline, elles existent, cela s'appelle TEKKO-KAGI mais il ne s'agit pas d'une arme des KOBUDO d'OKINAWA mais d'une arme issue du NINJUTSU servant aussi bien à l'escalade qu'à l'assassinat ou la défense à mains "ferrées" contre sabre... mais c'est une autre histoire...









Aucun commentaire:

Publier un commentaire